Règles abondantes : l’obésité en cause ?